Humeur – Apartheid d’hier, d’aujourd’hui et de… demain

Humeur

Apartheid d’hier, d’aujourd’hui et de… demain

 

Par Mohamed Abdoun

En 1987, autant dire hier seulement, la police d’apartheid sud-africaine avait violemment chargé  le cercueil d’Ashley Kriel pour s’emparer du drapeau de l’ANC qui l’entourait.  Mêmes causes et mêmes effets. Aujourd’hui , les soldats et les policiers d’apartheid sioniste ont attaqué avec une extrême violence les milliers de Palestiniens qui portaient et accompagnaient le cercueil de la journaliste ShireenAbuAkleh.  Ces images et vidéos de 2022 ont choqué plus que celles de 1987. Normal. L’internet mobile et la possibilité pour chaque personne de se transformer en un média ambulant, et influant aussi, n’existait pas encore. Cela n’avait pas empêché la planète entière de boycotter le régime de Pretoria jusqu’à son total écroulement, la libération de l’icône Madiba et son élection à la tête de l’Etat sud-africain. Mêmes causes, mêmes effets, dites-vous ! riens n’est hélas moins sûr. Il y a de cela quelques semaines à peine, Amnesty Internationale publiait un rapport détaillé, fort d’un nombre incalculable de preuves, accusant l’entité sioniste d’être un régime d’apartheid. La Patrie News en a rendu compte, et l’a même mis en ligne pour ses lecteurs. La seule réaction  mondiale attendue aurait été un boycott mondial pur et simple du régime sioniste. Bien sûr, cela n’a pas été fait. Ni même envisagé d’ailleurs. Et c’est du bout des lèvres que les responsables occidentaux ont exprimé leurs « préoccupation » face à l’attaque subie par la dépouille mortelle de ShireenAbuAkleh. Un régime d’apartheid, d’essence raciste , criminelle et cruelle, va jusqu’à poursuivre et persécuter ses victimes dans leurs tombes. Il faut boycotter totalement l’entité sioniste jusqu’à ce que mort s’en suive. Jusqu’à son total écroulement. Nous l’avons revendiqué dans de précédents commentaires et entretiens. Si cela avait été fait, ShireenAbuAkleh vivrait encore parmi les siens. J’écris cela, la mort dans l’âme, alors que nous commémorons la Nekba de 1947, et que le droit au retour de plus de six millions de réfugiés palestiniens leur est toujours refusé. Inutile de revenir non plus sur ce qui se passe à Ghaza et en Palestine occupée. Le monde sait. Sait tout. Mais ne veut rien voir…

M.A.

 

https://twitter.com/TonyKaron/status/1525209459546537984

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles