Il a été tué le 16 Mars 1993 : Il y a 29 ans, Djillali Liabes, l’espoir assassiné

Il a été tué le 16 Mars 1993 : Il y a 29 ans, Djillali Liabes, l’espoir assassiné

Il y a vingt neuf ans, jour pour jour, l’Algérie perdait l’un de ses plus grands intellectuels, Djillali Liabes tombé sous les balles assassines des groupes armés. C’était un mardi, 16 Mars 1993, le moderniste, porteur des rêves les plus fous pour une Algérie débarrassée de l’archaïsme et des forces rétrogrades, sort alors de son domicile à Kouba, il ne se doute pas que sous couvert de l’islam des terroristes l’attendaient depuis le matin. Ils tirent à bout portant sur leur victime, Djillali Liabes s’éteint alors qu’il se préparait à se rendre à l’Institut des Hautes Études Stratégiques Globales où il venait d’être nommé. Un poste prestigieux parmi tant d’autres. Diplômé en sciences humaines, il avait occupé auparavant tour à tour le poste de ministre des Universités, puis ministre des Universités et de la recherche scientifique. En 1992, il est nommé ministre de l’Éducation nationale par intérim de juin à octobre 1992. Auteur de nombreux ouvrages littéraires, il est arraché à la vie avant de voir son rêve d’une Algérie débarrassée des islamistes se réaliser. Anouar Hammad, des responsables du FIS ( Front islamique du salut) dissous revendique publiquement son assassinat.

Amel Zineddine

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles