Il fait partie du patrimoine de l’ENTP, Filiale Sonatrach : Le camion Berliet T100, le géant du désert

Il fait partie du patrimoine de l’ENTP, Filiale Sonatrach : Le camion Berliet T100, le géant du désert

L’attention du visiteur du siège de l’ENTP (Entreprise Nationale de Travaux aux Puits) à Hassi Messaoud est attirée par un spectacle inhabituel lorsqu’il approche du bâtiment abritant les bureaux de la Direction Générale : non loin de là, trône un camion de couleur blanche qui, même de loin, apparait énorme.

Plus on s’en approche, plus on peut se rendre compte de sa taille : un véritable mastodonte de fer qui donne l’impression d’une force tranquille, tel un géant assis là, qui ne bouge pas mais dont la masse impose le respect.

Ce camion, c’est le T100 fabriqué par l’usine Berliet en 1957 et destiné au transport du matériel très lourd nécessaire à la prospection et à l’exploitation des gisements pétroliers et gaziers découverts dans le Grand Sud algérien par le colonialisme français qui voulait s’accaparer de ces grandes richesses.

Développant une puissance de 700 chevaux et une capacité de transport de 100 tonnes de matériels, le T100 a été construit en seulement deux exemplaires, l’un a été exposé au Salon de l’automobile de Paris le 27 septembre 1957 dans un stand spécialement aménagé, représentant l’environnement du Sahara et appelé Le Hall Saharien.

Le deuxième des quatre exemplaires fabriqués par l’usine Berliet de Monplaisir en France a été embarqué à Marseille sur le cargo Perregaux le 15 septembre 1960 à destination d’Oran d’où il a été acheminé vers la base technique d’Ouargla.

Le T100 a été exposé à Lyon, à Grenoble, au Havre, à Helsinki (Finlande, à Casablanca (Maroc), à Genève et à Francfort.

La roue du T100 est plus haute qu’un homme de taille normale. Le poids à vide de ce camion est de 100 tonnes et sa vitesse maximum atteint 34 km/h. Sa hauteur est de 5 m de même que sa largeur, alors que sa longueur est de 15 mètres et était le plus grand camion au monde à l’époque de sa fabrication.

Après l’indépendance de l’Algérie et la nationalisation des hydrocarbures, le T100, toujours bien entretenu et en très bon état, est devenu propriété de l’Etat algérien et est exposé dans cette base abritant le siège de l’ENTP à Hassi Messaoud.

Tahar Mansour

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,310SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles