Il habitait le camp de réfugiés de Balata : Un jeune palestinien de 16 ans assassinés d’une balle dans a tête !

Il habitait le camp de réfugiés de Balata : Un jeune palestinien de 16 ans assassinés d’une balle dans a tête !

Un jeune adolescent palestinien âgé de 16 ans à peine, a été lâchement assassiné par la soldatesque occupante sioniste d’une balle dans la tête au niveau du camp de réfugiés de Balata.

S’il est prétendu que cette mort serait causée par une balle perdue, il ne fait pratiquement aucun doute qu’il ne s’agit rien moins que d’un odieux et barbare acte de vengeance après qu’un tireur d’élite de l’armée sioniste eut été grièvement blessé à la tête près du mur enserrant et enferrant la bande de Ghaza.

Les premières lueurs du jour pointaient à peine quand les soldats de la force d’occupation ont lancé l’assaut contre le camp de réfugiés de Balata du district de Naplouse. Manifestement, l’intrusion vise le quartier des Hashashine où réside le jeune Saad Kaabi. Les soldats pénètrent dans la maison et procèdent à l’arrestation de ce dernier en saccageant et vandalisant tout sur leur passage.

Réveillés et alertés par le vacarme, très vite, les habitants du quartier résistent. Depuis les  toits, les projectiles fusent en direction des assaillants. Les soldats sont caillassés de tout part. Ils sont contraints de se retirer précipitamment en tirant des salves de coup de feu à balles réelles. L’une d’elles va atteindre mortellement le jeune Imad Hashash à la tête. Du haut de ses 16 ans, il était à l’aube de sa vie. Le soleil était levé quand les hauts parleurs du camp annonçaient le martyr de ce mardi 24 août 2021.

L’inversement de l’équilibre démographique dans les territoires palestiniens (qu’ils soient occupés ou pas) continue de progresser en faveur de la race palestinienne. Les juifs sionistes, avec leurs assassinats, colonisations, démolitions et déportations néonazies n’y pourront y faire…

Kamel Zaidi