Importation de véhicules neufs : Djerad plaide pour plus de transparence dans le traitement du dossier

Importation de véhicules neufs : Djerad plaide pour plus de transparence dans le traitement du dossier

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé, ce soir, une réunion du gouvernement consacrée à l’étude de plusieurs projets de décret relatif aux secteurs de la finance, de l’énergie, de la culture et des arts, ainsi qu’à celui de la jeunesse et des sports, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Selon la même source,  le Premier ministre a souligné lors de la réunion la nécessité de se concentrer sur les aspects prioritaires, notamment: «Accélérer le traitement du dossier d’agréments des concessionnaires (autorisés à importer les véhicules neufs) en toute transparence et d’accélérer le traitement des dossiers déposés  au niveau  de  l’autorité technique du ministère de l’Industrie ».

Ainsi, M. Djerad, adressa une mise en garde à peine voilée à l’actuel  ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, qui a défrayé la chronique, ces derniers jours, dans sa gestion catastrophique du dossier relatif à l’importation des véhicules neufs.

La dernière bourde de ce ministre remonte, à ce lundi 18 janvier 2021, quand il a apposé sa signature portant autorisations provisoires d’importation des véhicules neufs pour quatre concessionnaires, mais sans pour autant dévoiler leurs identités !

Le ministère de l’industrie considère que l’identité des bénéficiaires d’agréments provisoires relève du secret professionnel qui concernerait des opérateurs privés. Sauf que celui ci omet de signaler que le facteur transparence s’avère primordial quand il s’agit d’un business nourri par des fonds publics.

Pire encore, le communiqué du département que dirige Farhat Ait Ali, a  adressé de sérieuses mises en garde en direction des journalistes ou toute autre partie qui seraient tentés de fouiller la question.

Par ailleurs, par la même occasion, le Premier ministre a également appelé à « accélérer l’opération d’attribution des locaux commerces au niveau des communes, au profit des jeunes porteurs de projets ». A cet effet, le même responsable insiste sur la nécessiter d’ouvrir des guichets uniques, pour faciliter les démarches administratives et encourager l’investissement local et étranger.

Le Premier ministre a appelé également  à l’assouplissement des procédures d’octroi du livret foncier, au profit des  investisseurs, tout en leur précisant le délai de sa délivrance.

Yahia Maouchi