Incendies en Algérie : l’Union européenne active le satellite d’urgence Copernicus

Incendies en Algérie : l’Union européenne active le satellite d’urgence Copernicus

L’Union européenne (UE) a activé exceptionnellement le satellite d’urgence Copernicus pour fournir des cartes d’évaluation des dégâts dans les zones algériennes touchées par les incendies.

A la base, le programme Copernicus s’intéresse à la planète et à son environnement « pour le bénéfice des citoyens européens ». « Il offre des services d’information basés sur l’observation de la Terre par satellite et les données in situ (non spatiales) », peut-on lire sur son site officiel.

« Le programme est coordonné et géré par la Commission européenne. Il est mis en œuvre en partenariat avec les États membres, l’Agence spatiale européenne (ESA), l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT), le Centre européen de prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF), les agences de l’UE et Mercator Océan », ajoute la même source.

Ce n’est pas tout. L’UE  a mobilisé son mécanisme de protection civile « pour apporter aide et assistance à l’Algérie ». Objectif : faire face aux incendies qui touchent le nord du pays.

« Le mécanisme de protection civile de l’UE se tient prêt à apporter une assistance supplémentaire si nécessaire », affirme l’ambassade de l’UE en Algérie.

Par ailleurs, une équipe française de pilotes sapeurs-pompiers, à bord de deux canadairs, a atterri à Alger pour assister les autorités algériennes « dans l’extinction des feux de forêt ».

Skander Boutaiba