Incendies : le Maroc seul pays maghrébin à ne pas avoir présenté ses condoléances à l’Algérie

Incendies : le Maroc seul pays maghrébin à ne pas avoir présenté ses condoléances à l’Algérie

Le Maroc est le seul pays maghrébin, voire musulman, à ne pas avoir présenté ses condoléances à l’Algérie à la suite du décès de plus de 65 ans personnes dans des incendies survenus dans plusieurs wilayas.

Si les dirigeants des pays voisins, à l’image des présidents tunisien et mauritanien, ont décroché leurs téléphones pour appeler le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, il n’en est rien pour le roi du Maroc, Mohammed VI. Le même qui appelait, il y a moins de quinze jours, le président Tebboune à œuvrer ensemble pour un meilleur avenir des relations entre les deux pays voisins.

Dans un communiqué succinct de son ministère des Affaires étrangères, publié ce mercredi, il est indiqué que le monarque a demandé à ses ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères de prendre attache avec leurs homologues algériens pour leur exprimer « la disponibilité du Maroc à aider l’Algérie à combattre les incendies de forêts qui ravagent plusieurs régions du pays ».

La même source précise que sur ordre de Mohammed VI, deux canadairs ont été mobilisés officiellement « afin de participer à opération, dès accord des autorités algériennes ».

Officieusement, le Maroc continue à mener une campagne ignoble, par le biais de ses comptes de propagande et de ses médias proches, à l’égard de l’Algérie. Depuis hier mardi, l’on avance que les autorités algériennes ont refusé une « aide précieuse du Maroc ». Pis encore, l’on accuse le gouvernement et l’armée de tuer les Algériens. Le voisin de l’ouest aime visiblement jouer avec le feu.

Skander Boutaiba