Industrie pharmaceutique : Benbahmed réunit  les producteurs d’oxygène médical

Industrie pharmaceutique : Benbahmed réunit  les producteurs d’oxygène médical

Même si le nombre des cas confirmés au coronavirus en Algérie, connaît  baisse relative ces derniers mois (83 nouveaux cas ce 02 novembre), les spécialistes de  la santé publique redoutent une quatrième vague qui pourrait même être aussi « virulente » que la troisième.

Entre les appels des professionnels à se faire vacciner et le feu vert donné pour une  3ème  dose, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, lui,  ne veut plus entendre parler du manque de l’oxygène médical dans nos structures de santé.

Toutes les dispositions sont en effet prises, afin de garantir et quantités suffisante ce produit vital.

« Dans le cadre de la riposte à la pandémie de Covid-19 et du suivi de la production nationale de l’oxygène médical, le ministre de l’Industrie Pharmaceutique le Dr Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed a présidé ce mardi 02 novembre, une réunion de coordination et de suivi avec les principaux producteurs de l’oxygène en Algérie à savoir Linde gas, Calgaz, Sidal Gas, Aures gaz, Rayanox, Maghrébine des gaz médicaux MGM et les Gaz industriels Oran, en présence des cadres de l’administration centrale et de l’inspection générale du ministère », lit-on en effet dans un communiqué publié sur le site du ministère.

Lotfi Benbahmed, a dans ce contexte, fait savoir que les capacités de stockage estimées  à 4,2 millions de litres, non sans appeler à augmenter la capacité de production.

A cet effet, le ministre, « a instruit l’ensemble de producteurs à l’effet de constituer un stock stratégique, à la hauteur des capacités de stockage maximales des différentes unités de production ».

« Des équipes d’inspecteurs seront chargées de contrôler, d’une manière hebdomadaire, le strict respect de ces capacités de stockage », note-on de même source.

Le ministre de l’Industrie Pharmaceutique a également instruit l’ensemble des producteurs d’assurer les différentes opérations de maintenance et de réparation ainsi que d’organiser techniquement ces opérations, dans des délais optimum, nécessaire au bon fonctionnement des unités de production d’oxygène.

La réunion a également permis de passer en revue l’état de contractualisation des producteurs nationaux avec les différents établissements hospitaliers ainsi que l’état de recouvrement et les arriérés de paiements.

Les différents producteurs sont également  invités faire part de toutes les difficultés rencontrées sur le terrain en matière de d’approvisionnement des établissements hospitaliers.

Concernant la problématique des bouteilles d’oxygène, le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique a instruit tous les opérateurs à effets de déclarer leurs parcs bouteilles, ainsi que les états de stock.

De même qu’il leurs est demandé d’organiser le système de distribution des bouteilles d’oxygène et de coopérer avec les services territorialement compétents pour assurer leurs vente conformément à la réglementation pour lutter contre toute forme de spéculation.

Dj. Am