Industrie pharmaceutique: mise en place d’un groupe de travail pour promouvoir la sous-traitance

Industrie pharmaceutique: mise en place d’un groupe de travail pour promouvoir la sous-traitance

Dans le cadre du développement industriel et la promotion de la sous-traitance dans l’industrie pharmaceutique, un groupe de travail, composé de plusieurs institutions, a été installé au niveau du ministère de tutelle « afin de définir les besoins nationaux en équipements, en  intrants et services pouvant être fabriqués localement »

Il est composé selon un communiqué du ministère de l’Industrie pharmaceutique, « de représentants du ministère de l’Industrie pharmaceutique, du  ministère délégué auprès du Premier Ministre chargé de la micro-entreprise  et du ministère de l’Industrie, de l’Agence nationale d’appui et de  développement de l’entrepreneuriat (l’Anade) et des représentants des  opérateurs pharmaceutiques.

Installé à l’issue  d’une réunion consultative tenue au siège du ministère de l’Industrie  pharmaceutique, ce groupe de travail a pour mission de définir les besoins nationaux en équipements, en intrants et service pouvant être fabriqués localement afin d’orienter les jeunes porteurs de projets à investir dans ce segment d’activité et à les produire localement selon les besoins exprimés par les producteurs

Entrant dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du ministère de l’Industrie pharmaceutique notamment dans son volet relatif au développement industriel et la promotion de la sous-traitance pour la fabrication locale des intrants et des matières premières, la réunion a été présidée par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed et le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise, Nassim Diafat.

Etaient également présents des représentants des deux ministères, du ministère de l’Industrie et des cadres de l’Anade et des partenaires économiques: l’Union nationale des opérateurs en pharmacie et pharmaceutiques et l’Association nationale des producteurs en pharmacie.

La réunion a été consacrée à l’étude du projet de la mise en place de la sous-traitance dans le domaine de l’industrie pharmaceutique dans le but d’augmenter le taux d’intégration et la valeur ajoutée des produits pharmaceutiques fabriqués localement.

R.N