Innovation et start-up : lancement de la 1ère Edition du Forum Rakmana

Innovation et start-up : lancement de la 1ère Edition du Forum Rakmana

Le gouvernement a affiché, ces dernières années, sa volonté sans ambages de mettre la start-up au cœur de la politique économique du pays ; l’Etat, tout comme le secteur privé, encouragent les jeunes à y investir de plus en plus, dans une perspective de développer l’économie nationale et trouver une alternative aux hydrocarbures.

Toutefois, le nombre de start-up créées en Algérie, bien qu’en constante évolution, reste en deçà du potentiel de notre pays dans ce domaine ; les jeunes porteurs de projets souhaitant se lancer dans l’entreprenariat, continuent à se heurter à bon nombre de difficultés.  Comment lever les écueils qui entravent l’essor des start-up ?

Pour répondre à cette question qui se pose avec acuité, le Forum Rakmana, lancé par le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN) a invité dans sa première édition le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des Start-up, Yacine El Mehdi Oualid qui a fait, en outre, le bilan d’une année de son secteur, et a évoqué également les réalisations de 2020, les chantiers en cours et les grands projets pour les années à venir.

Le Forum Rakmana est un rendez-vous mensuel dédié aux professionnels du domaine du numérique, des conférenciers de renommée nationale et internationale seront invités à partager leurs expériences et informer le public des dernières tendances du marché́ et sur les opportunités d’investissement.

Dans le but d’encourager les porteurs de projets générateurs de richesses pour une économie nouvelle, des entreprises nationales ont ouverts leurs portes pour former, financer et accompagner les jeunes entrepreneurs à créer des micro-entreprises. A travers le Forum Rakmana, le GAAN souhaite aussi mettre en avant des startups et des projets innovants durant chaque édition, en présentant leur entreprise devant les invités.

Le forum aura un rôle pédagogique en expliquant et en décortiquant les mesures prises et/ou en élaboration par les pouvoirs publics en Algérie afin d’assurer un accompagnement orienté selon les besoins du marché et adapté aux données réelles malgré un écosystème difficile.

A propos du GAAN : lancé en Janvier 2020 par un groupe d’entreprises algériennes œuvrant dans le domaine du numérique, et croyant fermement en l’intelligence collective, le GAAN (Groupement Algérien des Acteurs du Numérique) aspire à réunir un maximum d’acteurs du numérique algérien quelle que soit leur taille, statut juridique, niveau d’expertise, secteur de spécialisation ou positionnement géographique, autour de 4 objectifs majeurs : Fédérer, Grandir, Rayonner et Transformer.

Articles récents

Articles similaires