Introduction d’un nouveau système numérique

Introduction d’un nouveau système numérique

Un nouveau  système numérique vient d’être appliqué par l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC) qui permet de suivre les mouvements des stocks, instant par instant et avec une grande précision,selon  un communiqué du ministère de l’agriculture et du développement rural. Ce système permet de fournir des informations très précises et opportunes sur toutes les ventes, transferts et stockage de n’importe quelle quantité de céréales de l’Office. Par exemple, lors d’un transfert d’une quantité donnée de blé d’une coopérative à une autre, le système fournit des informations sur l’heure de son départ et de son arrivée, ainsi que sur l’identification des transporteurs de la marchandise afin de suivre et diriger l’intervention en cas d’une défaillance survenue lors du processus de transfert.

Il faut savoir que le système en question a été développé par les ingénieurs informaticiens relevant de l’OAIC. Ces derniers ont assuré que le système sera développé plus qu’il ne l’est actuellement, d’une manière proportionnelle au volume de  travail de l’OAIC dans le but d’améliorer sa rapidité d’exécution, sa précision et sa transparence, et ce dans le cadre des priorités  de l’office..

Par Rabah Kourougli