Invasion du charançon rouge du palmier en Méditerranée

Invasion du charançon rouge du palmier en Méditerranée
Aucune présence en Algérie

Alors qu’ailleurs dans le monde beaucoup de pays ,notamment en Méditerranée,font face aux attaques répétées de ce redoutable ennemi du palmier,en Algérie toutes les dispositions relatives au protocole  de surveillance contre cet insecte ravageur du palmier (Rynchophorus ferrugineus) ont été prises par les services de l’institut national de la protection des végétaux (INPV)au titre de l’année 2020.

Aussi,la phase printanière a été clôturée le 24 juin  avec 76 sites surveillés répartis sur 16 wilayas, à savoir : Mostaganem, Relizane, Oran, Ain Témouchent, Tlemcen, Annaba, El Tarf, Khenchela, Alger, Blida, Tizi Ouzou, Adrar, Ghardaïa, Biskra, Tamanrasset et Béchar.

La surveillance a été basée principalement sur l’installation des pièges à phéromone au niveau des palmeraies, des pépinières d’ornement, des allées, des ports secs concernés par l’importation de l’ornement, des jardins botaniques, des parcs, des hôtels, des lieux publics et sur l’observation visuelle de symptômes caractéristiques de la présence du charançon rouge.

Finalement,le dispositif de piégeage mis en place et le contrôle visuel n’ont révélé aucune présence de ce redoutable ravageur à ce jour.La phase printanière s’est soldée par l’organisation de  09 journées de formation et de sensibilisation ainsi que 03 spots radiophoniques au niveau des wilayas concernées.

 

Rabah Kourougli