Jean Michel Cavalli, coach du Niger : « L’équipe d’Algérie, c’est l’Himalaya »

Jean Michel Cavalli, coach du Niger : « L’équipe d’Algérie, c’est l’Himalaya »

Le sélectionneur national du Niger Jean Michel Cavalli, en globe- trotter,  connaît le football algérien pour avoir entraîné les Vers et quelques équipes du championnat national.

Raisonnable sans être défaitiste, Cavalli ne désespère pas de bousculer les Fennecs et pourquoi repartir avec les trois points du match. Pour y arriver le coach français du Niger recommande la lucidité et une concentration maximum pour contrer les Slimani and- Co.

Encensant la sélection algérienne, il est revenu mercredi jeudi dernier, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il avait animée à l’hôtel Mercure d’Alger, en affirmant : «  On sait que l’Algérie c’est l’Himalaya, on sait qui on va affronter mais le plus important dans le football c’est de rester lucides», a-t-il indiqué avant d’ajouter : « On sait,  également, que l’Algérie possède une sélection composée majoritairement d’expatriés, il y a certes quatre ou cinq locaux.

Donc je ne pense pas que le fait que je connaisse le football algérien va m’avantager. Ça va être un match très difficile.»

S’il déclare que les Fennecs sont techniquement supérieurs, le coach du Niger n’est pas homme à baisser les bras facilement.  «Sur le plan technique je sais que c’est difficile de faire le poids, sur le plan du jeu je pense que nous pouvons bousculer l’Algérie » a-t-il averti.

Le Niger n’est certes pas le Djibouti, comme l’attestent les spécialistes de la  balle ronde, mais l’Algérie  sous la conduite de Djamel Belmadi est également une sélection qui ne sous-estime  nullement les autres équipes du continent. D’où, entre autres,  cette suprématie sur le football du continent.

Ferhat Zafane