Jeet Kune Do: élection de l’Egyptien Mohamed Essaid Achour président de l’union africaine

Jeet Kune Do: élection de l’Egyptien Mohamed Essaid Achour président de l’union africaine

 « L’idée de créer l’Union africaine de Jeet Kune Do en Algérie, est venue de l’instance internationale dont le siège se trouve à New-York (Etats-Unis) et présidée par l’Egyptien Ahmed Abdellatif, et également du président des Confédérations sportives africaines que préside l’Egyptien Ahmed Nacer, avec la collaboration du COA » a déclaré à l’APS, le président de la Fédération algérienne des arts martiaux (FASM), Djamel Taazibt.

Ainsi, l’Egyptien Mohamed Essaid Achour a été élu président de l’Union africaine de Jeet Kune Do, à l’issue de l’Assemblée Générale constitutive tenue au siège du Comité Olympique et Sportif Algérie (COA) de Ben Aknoun (Alger).
Ont assisté à cette assemblée générale constitutive de Jeet Kune Do, des représentants d’Egypte, de Libye, d’Ethiopie, de Sierra Leone et du Maroc, ainsi que le président de la Commission nationale de la discipline Mohamed Ben Saada et des  membres fédéraux algériens.
Selon, le statut de l’Union internationale de la discipline, « la branche africaine a le droit de désigner un nouveau président ainsi qu’un bureau exécutif pour un mandat olympique de quatre ans, sans passer par les élections. Cette opération nécessite seulement la présence des membres et l’aval de l’instance internationale » comme l’a souligné le président de la Fédération algérienne des arts martiaux (FASM), Djamel Taazibt.
Outre le président de l’instance africaine de la discipline, il a été procédé à la nomination de six membres à savoir: l’Egyptien Adel Hassen en qualité de 1er vice-président, l’Algérien Djamel Taazibt (secrétaire général), le Marocain Abdallah Benfarhi (membre), le Libyen Bachir Ardhaoui (membre), le Sierra-Leonnais Aboubakr Bengara (membre) et l’Egyptienne Amina Abdelouahad (Trésorière).

Des objectifs :
Et justement concernant les objectifs de l’instance continentale, celle-ci vise à développer et massifier davantage cette discipline en Afrique, tout en mettant sur pied des compétitions, ainsi que la formation d’arbitres et entraîneurs, afin d’aboutir à sa reconnaissance par les instances olympiques » a t-il ajouté.

Sur le plan national, le président de la FASM a souligné que son instance « encourage sans exception, la pratique de tous les arts martiaux en Algérie ».

A rappeler enfin que le Jeet Kune Do ou JKD est un art martial, principalement à mains nues,

créé par Bruce Lee aux alentours de 1967. Le JKD est avant tout un concept martial et non pas un sport ni un art martial traditionnel. Le JKD correspond à ce que son fondateur identifiait comme une voie de libération.
Saïd B.

Articles récents

Articles similaires