JM Oran-2022 : nouvelle réunion de coordination avec quatre Fédérations nationales

JM Oran

JM Oran-2022 : nouvelle réunion de coordination avec quatre Fédérations nationales

Les organisateurs des prochains Jeux Méditerranéens d’Oran 2022 multiplient les réunions afin d’assurer le très bon déroulement des ces Jeux que l’Algérie avait déjà organisés en 1975.

Ainsi, une nouvelle réunion de coordination a regroupé le comité d’organisation des jeux méditerranéens (COJM) « Oran-2022 » avec quatre Fédérations sportives nationales dans le cadre des préparatifs de la 19e édition de la manifestation méditerranéenne prévue du 25 juin au 5 juillet 2022.

En effet, le comité d’organisation, représenté par la Commission d’organisation sportive et celle des infrastructures, s’est réuni cette fois-ci avec les Fédérations d’athlétisme, de volley-ball, du cyclisme et du Badminton, a précisé le COJM.

Ce conclave a permis de « mieux coordonner les efforts ayant trait à la préparation liées aux disciplines concernées, dont les responsables ont profité aussi pour exprimer leurs besoins en matière d’équipements », a-t-on encore souligné.

L’occasion était propice aussi pour les représentants de la Fédération de cyclisme afin d’arrêter avec les organisateurs les tracés des épreuves de la discipline lors des JM.

A ce propos, le président de la Ligue oranaise de cyclisme, Karim Guerabiou, a fait savoir à l’APS que la proposition faite par son instance a été adoptée par le COJM et n’attend que l’approbation des services compétents.

Il s’agit d’un tracé au niveau du cinquième périphérique qui devra abriter la course contre la montre sur une distance de 30 km (hommes) et 18 km (dames).

S’agissant de la course sur route, le point de départ et d’arrivée proposé est au niveau du jardin méditerranéen, sis cité  Akid Lotif (commune d’Oran), sur une distance de 17 km que les coureurs devront parcourir en sept boucles, a expliqué le même responsable.

Il y a quelques semaines, le COJM a réuni sept Fédérations nationales dans le cadre des préparatifs des JM. Il s’agit notamment des Fédérations dont les compétitions ont été délocalisées vers le centre des conventions « Mohamed-Benahmed », rappelle-t-on

R.S.

 Twitter La Patrie News