Justice : La Cour d’Alger rejette la demande de remise en liberté de Houda Feraoune

Justice : La Cour d’Alger rejette la demande de remise en liberté de Houda Feraoune

Le pôle économique et financier près la Cour d’Alger a rejeté, mardi, la demande de remise en liberté provisoire de l’ancienne ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, Imane-Houda Feraoune.

La défense avait contesté la décision de la chambre d’accusation près la Cour suprême, ayant placé l’ancienne ministre sous mandat de dépôt.

Houda Feraoune, incarcérée actuellement à la prison de Kolea, dans la wilaya de Tipaza, est, rappelons-le, poursuivie dans une affaire liée à l’entreprise algérienne des télécommunications Algérie Télécom.

L’ancienne ministre de la Poste est accusée de « dilapidation de deniers publics, infraction aux dispositions législatives et réglementaires, abus de fonction et octroi d’indus avantages à autrui lors de la passation de marché public ».

Hamid. D