Karim Hasni : « La diversification des ressources d’eau est capitale »

Karim Hasni : « La diversification des ressources d’eau est capitale »

Ministre des Ressources en eau et de la Sécurité de l’eau Karim Hasni, a annoncé aujourd’hui, en marge de la signature des accords pour le lancement des travaux du programme d’urgence Corso, Bateau cassé et El Marsa, que la capitale renoncerait à l’approvisionnement en eau des barrages, plaidant pour la diversification des ressources d’eau.

Le ministre a rappelé que, la capitale sera dotée de 3 systèmes d’approvisionnement, dont 60% de barrages, 20% de forages ou d’eaux souterraines et 20 %  de dessalement d’eau de mer. Il a souligné que les barrages de l’est seront destinés vers d’autres wilayas, tandis que les barrages du côté ouest, Douéra et Bouroumi, seront destinés vers l’agriculture.

Le ministre a ajouté qu’environ 250 puits sont actuellement exploités, outre les stations de dessalement. Pour sa part, le wali de Boumerdès a indiqué que son mandat s’inscrivait dans la stratégie d’urgence pour remédier à la pénurie d’eau, dans le but de réduire l’écart entre la production et la demande.

Le Wali a ajouté que Boumerdès bénéficie de 170.000 m3 d’eau par jour, mais cette quantité a maintenant diminué en raison de la baisse du niveau des barrages, qui sont les principaux bailleurs de fonds de la wilaya.

Le wali rappelle que ses services ont bénéficié d’un programme d’urgence qui contient 66 puits, dont un certain nombre ont été reçus, en attendant la réception du reste. Le même responsable a révélé qu’à moyen terme, des stations de dessalement d’eau de mer seront réalisées, notant que les projets de la capitale allégeront la pression sur la wilaya.

Yahia Maouchi