La chaine ElHayat TV suspend ses programmes à partir de mercredi

La chaine ElHayat TV suspend ses programmes à partir de mercredi

L’Autorité de régulation de l’audio-visuel( ARAV) a annoncé ce lundi, 21 juin, la suspension à partir de mercredi  prochain , de la diffusion de tous les programmes de la chaine El-Hayat TV.

Cette décision intervient suite à la diffusion, vendredi passé, d’une interview du fils du colonel Amirouche, Noureddine Ait Hamouda dans laquelle avait tenu des « propos diffamatoires »contre des symbole de la révolution et de l’Etat.

L’ARAAV a également demandé au ministère de la Communication le retrait d’accréditation à cette chaine sommée de cesser d’émettre jusqu’au 29 de ce mois.

Après la diffusion de cette interview, l’ARAV) avait, convoqué le propriétaire de la chaîne El- Hayat TV, Habet Hanachi.

Le fils du Colonel Amirouche avait qualifié, dans cette interview, trois symboles de la mémoire collective nationale, l’Emir Abdelkader, Messali Hadj et Houari Boumedienne, de traîtres,

« Tous les auteurs français le qualifient d’ami de la France. Tout le monde sait que l’Emir Abdelkader s’est rendu à la France. Tous ses enfants, ses petits-enfants et sa veuve ont reçu des pensions de la part de l’Etat français. Lui-même a reçu la légion d’Honneur de la part de l’Etat français. Tout cela suffit amplement pour savoir que l’Emir Abdelkader est un traitre « , a-t-il déclaré.

La famille de l’Emir Abdelkader avait décidé de porter plainte contre le fils d’Amirouche et ancien député, Nordine Ait Hamouda.

Un groupe d’avocats, composé de bournane Hasna, Touati Lehcen, Zouaoui Mohamed, Bentifour Mohamed et de Tarek Djebali, a déposé plainte contre Nordine Ait Hamouda et le propriétaire de la chaine El-Hayat TV, Habet Hannachi, au niveau du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger.

Les plaignants accusent le fils du colonel Amirouche, commandant emblématique de la Wilaya III historique, et le journaliste Habet Hannachi » d’outrage aux symboles de l’Etat algérien ».

R.M