La commission mixte MJS, FAF, Ligues, clubs pro réactivée : Charaf Eddine Amara ne laisse rien au hasard

La commission mixte MJS, FAF, Ligues, clubs pro réactivée : Charaf Eddine Amara ne laisse rien au hasard

Réfléchir sur un nouveau modèle économique pour la fédération en raison de l’évolution de la société et du monde du football est une des tâches qui tiennent à cœur le nouveau président de la FAF, Charaf Eddine Amara.

C’est pourquoi à l’issue de la réunion qui a regroupé l’institution footballistique et les présidents de clubs de Ligue 1, le nouveau locataire de Dély-Brahim a décidé de réactiver la commission mixte MJS, fédération, ligue, clubs professionnels afin de trouver un nouveau modèle économique pour le football algérien.

« La réactivation de la commission mixte (MJS, fédération, ligue, clubs professionnels) pour (re)prendre en charge les dossiers problématiques du professionnalisme et réfléchir sur un nouveau modèle économique viable pour les clubs et la diversification des sources de financement », a indiqué l’instance fédérale.

Nul n’ignore que « l’optimisation des ressources financières est plus que nécessaire afin de réduire les coûts superflus et la définition d’une stratégie d’investissement mieux adaptée » tel indiqué dans son programme travail proposé aux membres du bureau fédéral avant son élection.

Cette nouvelle stratégie financière requiert de nouvelles ressources et nécessite, évidemment, de nouveaux relais de croissance qui permettront d’accompagner l’ambitieuse stratégie d’expansion de la FAF.  Des décisions appelées à être concrétisées sur le terrain…

Ferhat Zafane