La France et l’entité sioniste entrainent des éléments du MAK au Tchad

La France et l’entité sioniste entrainent des éléments du MAK au Tchad

La trahison et la félonie n’ont décidément plus de freins pour certains renégats qui essaient de mettre l’Algérie à feu et à sang, aidés et encouragés pour cela par les ennemis de toujours de notre pays : la France et l’entité sioniste.

Les épisodes se suivent mais ne se ressemblent pas, les tentatives de déstabiliser l’Algérie n’ont rien apporté aux terroristes du MAK ni à leurs mentors.

Les fake news, les fausses rumeurs, les incendies, les assassinats, les mensonges montés de toutes pièces ne suffisent plus : ils veulent maintenant passer à la vitesse supérieure, en engageant une guérilla en Algérie pour justifier une intervention étrangère qui les porterait, selon leurs rêves fous et dangereux, au pouvoir, ce qui leur permettrait de livrer notre beau pays à ces vampires qui nous guettent sans discontinuer.

Ainsi, des services de sécurité spécialisés ont appris que des éléments du mouvement terroriste MAK bénéficient d’un entrainement militaire dans des bases au Tchad dispensé par la France et l’entité sioniste.

Il faut dire aussi que le président américain John Biden a donné son accord dernièrement afin que l’Algérie puisse acheter des armes américaines qui pourraient l’aider à lutter contre le terrorisme notamment le mouvement MAK, après que les services de renseignements américains aient appris que des éléments du mouvement terroriste étaient entrainés par la France et l’entité sioniste dans des bases situées sur le territoire tchadien, avec la complicité du Makhzen.

C’est une information d’une extrême gravité dont a parlé aussi le président de la république Abdelmadjid Tebboune en affirmant que des informations d’une extrême gravité étaient en possession de l’Algérie et qu’elles seraient rendues publiques en temps opportun.

« Les vives tensions entre l’Algérie et la France n’ont pas pour origine uniquement ce que disent les médias ou des déclarations de tel ou tel responsable, mais il y a des armes, des plans contre l’Algérie qui en sont la cause principale et, surtout, l’entrainement militaire dispensé par la France et l’entité sioniste à des éléments du mouvement séparatiste MAK dans des bases situées sur le territoire tchadien », a déclaré Riadh Sidaoui, écrivain et politologue suisse d’origine tunisienne.

Le spécialiste rappelle que les Etats-Unis ont liés des relations très fortes avec l’Algérie, surtout après les attentats du 11 septembre : « les USA ont beaucoup profité de l’expérience algérienne dans la lutte contre le terrorisme », rappelle-t-il.

Ceci explique aussi, précise-t-il, la réaction immédiate de l’Algérie de rompre toutes relations diplomatiques avec le Maroc, de fermer ses espaces aériens, terrestres et maritimes avec ce dernier, de fermer son espace aérien aux avions français, en plus des réactions diplomatiques très vives qui les ont précédées.

Le même spécialiste rappelle les propos du président Tebboune qui affirmait il n’y a pas longtemps que les Etats-Unis étaient un pays ami et il a considéré cela comme ‘un signal fort pour le duo France-entité sioniste’ qui complotent contre l’Algérie.

En effet, le félon Ferhat M’Henni a été, reprend le politologue, reçu au Knesset, se rend de manière régulière au Maroc et, malgré le mandat d’arrêt international lancé contre lui par l’Algérie, continue de vivre libre en France, où il n’a jamais été inquiété.

Sidaoui continue son analyse en estimant que la fermeté de la position algérienne à l’encontre du triptyque France-entité sioniste-Maroc est due justement à ces agissements qui sont ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre contre elle.

Ainsi, les éléments du MAK sont entrainés au Tchad pour commettre des attentats sanglants en Algérie et plonger le pays dans le chaos.

« Les USA ont donc opté pour aider l’Algérie à lutter contre le terrorisme car ils estiment que la France n’est qu’un petit pays qui essaient de ‘faire les gros bras’ contre les pays africains, particulièrement au Maghreb arabe, et c’est aussi une preuve des luttes d’intérêt entre la France et les Etats-Unis qui ne s’entendent plus sur plusieurs dossiers », déclare encore le politologue suisse.

Mais si nous revenons vers la réalité que semblent ignorer aussi bien la France que l’entité sioniste, le Maroc et le MAK (ou ce qu’il en reste), c’est que la donne algérienne n’est plus ce qu’elle était en 1992 ni en 2011. Le peuple algérien est maintenant uni autour de son président, de son gouvernement et, surtout, de sa Nation. Ces criminels ignorent certainement que ce qu’ils appellent ‘les kabyles’ sont avant tout des algériens fiers, des algériens qui ont tout sacrifié pour l’Algérie, des algériens qui n’ont pas d’autres pays que l’Algérie.

Si ces félons du MAK pensent que le peuple fier de Tizi Ouzou, de Bejaia ou d’ailleurs va les suivre dans leur trahison, ils se trompent sur toute la ligne : ils seront traqués comme des chiens enragés qu’ils sont et n’auront que ce qu’ils méritent : une mort atroce pour avoir tenté de détruire l’Algérie qui n’a pas encore fini de pleurer ses enfants qui ont tout donné pour leur permettre, à eux, ces traitres et ces félons, de vivre dans la dignité qu’ils ne méritent pas. Tous ceux qui se sont affiliés au dénommé Ferhat M’Henni ont des dettes immenses envers l’Algérie qui les a nourris, qui les a instruits, qui leur a construit tout ce dont ils avaient besoin.

Vous avez vendu votre âme, mais vous n’arriverez jamais à vendre l’Algérie, essayez seulement de vous montrer dans les montagnes du Djurdjura, dans les villes ou dans les campagnes et vous verrez la réponse qui vous sera faite. Et surtout, ne croyez pas que les français ou les sionistes vont vous aider pour vos beaux yeux, ils se débarrasseront de vous une fois qu’ils n’auront plus besoin de vous.

Lisez un peu l’Histoire et les vingt-trois chefs d’Etats africains qui ont été assassinés froidement par la France en l’espace de moins de 60 années, après qu’ils aient été des amis fidèles et malléables.

Tahar Mansour