La Libye rejette toute exploitation de la question palestinienne pour réaliser des intérêts

Moyen-Orient : La Libye rejette toute exploitation de la question palestinienne pour réaliser des intérêts, souligne Fayez al-Sarraj

Le chef du gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, Fayez al-Sarraj, a indiqué jeudi que la Libye rejette toute tentative d’exploitation et de surenchère de la question palestinienne pour réaliser des intérêts ou des accords, qui n’ont pas reçu l’aval du peuple palestinien ou auxquels il n’y participe pas ou n’y a pas d’intérêt.

« La paix au Moyen-Orient se peut ne réaliser tant que les autorités d’occupation (israéliennes) continuent d’occuper les terres palestiniennes, d’implanter des colonies  et de menacer d’accaparer d’autres terres, d’imposer les politiques de blocus injuste et de fouler au pied toutes les résolutions de la communauté internationales adoptées  », a souligné Al-Sarraj, dans une allocution à l’Assemblée générale de l’ONU

Le chef du GNA a fait savoir que son pays joignait sa voix à celle du peuple palestinien « qui refuse les pratiques des autorités d’occupation et son droit à un Etat palestinien avec pour capitale El Qods Echarif».

La Libye « continue de soutenir la cause palestinienne et toutes les décisions du peuple palestinien pour parvenir à un Etat indépendant auquel il aspire et pour lequel ils ont sacrifiés des milliers de martyrs », a-t-il dit.

Ab. M.