La mort de Maradona n’a pas livré tous ses secrets : Ses médecins accusés  « d’homicide volontaire ».

La mort de Maradona n’a pas livré tous ses secrets : Ses médecins accusés  « d’homicide volontaire ».

Mort d’une crise cardiaque le  25 novembre 2020, selon le rapport d’autopsie,  suite à une opération du cerveau pour un caillot de sang,  la mort de Diego Maradona n’a pas encore livré tous ses secrets…

Selon le journal « Le Point »  qui a consacré un long papier a ce sujet, « les sept médecins de Diego Maradona sont désormais poursuivis pour homicide volontaire. Ils encourent entre 8 et 25 ans de prison suivant leur implication ».

Si sa vie n’a pas été banale en devenant un véritable légende du football à travers le monde, s mort aussi ne manque pas de rebondissements en ce sens que «  les sept médecins qui étaient jusque-là mis en examen pour homicide involontaire s encourent entre 8 et 25 ans de prison » sont à présents accusés de n’avoir rien fait pour sauver « la main de Dieu ».

Plus concrètement, ajoute le média, « Un rapport d’experts a conclu que Maradona  avait été «abandonné à son sort» par son équipe soignante, dont le traitement «inadéquat, déficient et imprudent» a conduit à une lente agonie.

Ferhat Zafane (avec sources)

Articles récents

Articles similaires