La poétesse sahraouie Nana Lbat l’a affirmé dans un tweet : « Le président Ghali quittera demain l’hôpital »

Brahim Ghali, SG du Polisario, président de la RASD.

La poétesse sahraouie Nana Lbat l’a affirmé dans un tweet : « Le président Ghali quittera demain l’hôpital »

Bonne nouvelle pour le peuple sahraoui, et pour les millions de citoyens qui soutiennent sa cause juste et noble de par le monde.

La très célèbre poétesse sahraouie Nana Lbath Rachid a en effet annoncé dans un tweet  que le président de la RASD et secrétaire général du front Polisario, totalement rétabli, doit quitter demain dimanche l’hôpital où il avait été admis samedi passé pour des soins contre le coronavirus.

Des informations similaires, abondant toutes dans le même sens, avait également commencé à nous parvenir, ce qui tend grandement à les conforter.

Atteint du Covid-19, il a été pris en charge dans un hôpital de Logroño dans la région de Navarre, au nord du pays.

La protestation marocaine officielle, suivie par des représailles puériles et, peut-être  par des crimes innommables, a eu ceci de positif qu’elle a pu clarifier la situation judiciaire du chef du Polisario, et d’une bonne partie de ses chefs historiques.

Non, contrairement aux assertions de Rabat, nous avons pu confirmer auprès de plusieurs sources ibériques, tant médiatiques que judiciaires, que Brahim Ghali ne fait l’objet d’aucune plainte et/ou poursuite judiciaire pour de supposés crimes ou actes terroristes. Le front Polisario,  est effet est un mouvement de résistance populaire reconnu par prés de 90 pays  à travers le monde.

Il avait pris les armes en toute légitimité pour chasser l’occupant espagnol de son sol. A présent, il continue de se battre de manière homérique et brave contre l’invasion marocaine décidé par le défunt roi Hassan II à l’occasion de sa marche verte de 1975.

Kamel Zaidi