Laïd Rebigua : « nous accordons un intérêt particulier au dossier de la mémoire »

Laïd Rebigua : « nous accordons un intérêt particulier au dossier de la mémoire »
Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droits, Laïd Rebigua,  a révélé que  ministère est sur le point d’atteindre 36 000 témoignages vivants des Moudjahidines, avec une volume horaire dépassant 28 000 heures.
L’invité de la radio nationale, a souligné que le dossier de mémoire est le joyau d’intérêt pour le secteur et les plus hautes autorités du pays, ajoutant que de nombreux témoignages vivants  d’environ 36000 moudjahidines ont été enregistrés.
Concernant le programme cérémonial de la commémoration du 17 octobre 1961, M. Rebigua a déclaré que ces événements étaient parmi les événements barbares les plus marquants de l’histoire des puissances coloniales du XXe siècle, commis contre le peuple algérien, révélant l’organisation d’un riche programme qui comprend la tenue d’un forum national avec la participation d’enseignants chercheurs spécialisés, de témoignages vivants de moudjahidines ayant vécu ces événements, en plus de la publication d’ouvrages à l’occasion de cet anniversaire.
En ce qui concerne le mémorial du 1er novembre 1954, le ministre des Moudjahidine a révélé que le programme général serait dévoilé dans les prochains jours, précisant que le programme du secteur qu’il dirigeait consisterait en séminaires historiques, activités culturelles, audiovisuel travaux en plus des activités spéciales qui se tiendront dans la nuit du 1er novembre.
D’autre part, le ministre a souligné que le projet de révision de la loi sur les martyrs et moudjahids a été étudié avec divers organismes, organisations et la famille révolutionnaire et a atteint le stade de maturité et est actuellement présenté à un comité spécialisé dans la reformulation de certains dispositions relatives à la mémoire nationale.