L’Algérie envisage l’ouverture d’une ligne aérienne directe avec l’Ethiopie

L’Algérie envisage l’ouverture d’une ligne aérienne directe avec l’Ethiopie

En visite mercredi à Addis-Abeba, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a été reçu par les hauts responsables éthiopiens, notamment la présidente, Sahle-Work Zewde, et le Premier ministre, Abiy Ahmed.

La coopération entre les deux pays amis et les questions régionales d’intérêt commun, dont le contentieux autour du barrage de la Renaissance, étaient au cœur des discussions. Selon nos informations, l’Algérie va conduire une médiation entre l’Ethiopie d’un côté et l’Egypte et le Soudan de l’autre.

Lors de son passage à Addis-Abeba, première étape d’une tournée qui le mènera également à Karthoum et au Caire, le chef de la diplomatie algérienne a rencontré Tewolde Gebremariam, le président directeur général (PDG) d’Ethiopian Airlines. Ils ont parlé des moyens de renforcement de la coopération dans le domaine du transport aérien.

Le projet d’ouverture d’une ligne aérienne directe entre l’Algérie et l’Ethiopie a été remis sur la table. « Une rencontre avec le PDG d’Ethiopian Airlines pour discuter des opportunités de partenariat bilatéral dans le domaine du transport aérien, notamment l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre Addis-Abeba et Alger », a tweeté M. Lamamra.

L’Algérie compte ouvrir plusieurs lignes aériennes avec des capitales africaines pour favoriser les échanges. Au mois de février, Merzak Bedjaoui, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Algérie à Yaoundé, et Jean Ernest Massena, ministre camerounais des Transports, ont signé un accord relatif aux services de transport aérien.

L’accord prévoit « l’ouverture prochaine, lorsque la situation sanitaire le permettra, d’une liaison aérienne qui desservira directement le Cameroun ».

Skander Boutaiba