L’Algérie réagit aux dernières déclarations de José Manuel Albarès  :  « Le MAE espagnol devra en assumer les conséquences »

L’Algérie réagit aux dernières déclarations de José Manuel Albarès  :  « Le MAE espagnol devra en assumer les conséquences »

L’Algérie a réagi, ce  lundi, aux propos du chef de la diplomatie espagnole sur les récentes déclarations du président  Abdelmadjid Tebboune.  Dans un entretien à un média espagnol, José Manuel Albarès a déclaré qu’il s’agissait là d’une « polémique stérile » dont il ne se dégage que « la garantie totale   de l’approvisionnement de l’Espagne en gaz algérien et le respect scrupuleux des contrats internationaux  des entreprises   ».  L’Algérie a réagi très vite par la voix de son   envoyé spécial chargé du Sahara occidental et des pays du Maghreb.
« Les propos désobligeants tenus par le ministre Albares en réaction à la déclaration du président de la République Abdelmadjid Tebboune, sont lamentables et totalement inacceptables », a déclaré Amar Belaniajoutant que cela ne « ne  contribuera certainement pas à un retour rapide à la normale dans les relations  entre les deux pays et le ministre espagnol devra en assumer les conséquences ».

Amar Belani a aussi tenu des propos qui laissent clairement entendre que le MAE espagnol a cependant très rapidement réalisé l’erreur qu’il avait faite en se livrant à de telles déclarations. Ce dernier a par conséquent tenté de faire assumer le contenu de ses  propos aux journalistes auxquels il  s’était adressé. « Son département ministériel a beau démarcher la presse espagnole pour essayer de rectifier le tir, nous disposons de l’enregistrement sonore qui confirme que le ministre a bien tenu des propos offensants qui sont aux antipodes de la correction et de la bienséance protocolaire »,

Lors de sa rencontre périodique avec la presse nationale, le chef de l’Etat avait qualifié le revirement espagnol  «  d’éthiquement inacceptable ». Il avait également appelé l’Espagne à assumer son rôle historique  tout en affirmant que l’Algérie faisait la distinction entre le gouvernement  et l’Etat espagnol.  Abdelmadjid Tebboune a cependant rassuré ce pays  sur la question de l’approvisionnement  énergétique, affirmant que le pays ne mettra jamais fin à son apport en matière gazier.

 Amel Zineddine

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,370SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles