L’Algérie rejoint la Banque européenne pour la reconstruction et le développement

L’Algérie rejoint la Banque européenne pour la reconstruction et le développement

Abdelmadjid Tebboune, président de la République, a signé un décret relatif à l’adhésion de l’Algérie à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

« La République algérienne démocratique et populaire adhère à l’accord portant création de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, signé à Paris, le 29 mai 1990 et ses amendements du 30 janvier 2004 et du 30 septembre 2011 », indique le décret publié au dernier journal officiel.

Concrètement, la BERD appartient à 69 pays, ainsi qu’à l’Union européenne et à la Banque européenne d’investissement. « Chaque actionnaire est représenté au Conseil des gouverneurs, qui a une autorité globale sur la BERD », précise le site de cette dernière.

En juillet 2020, les actionnaires de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ont approuvé la demande d’adhésion de l’Algérie à l’établissement financier multilatéral.

« Nous sommes très fiers et heureux d’accueillir l’Algérie en tant que tout récent membre. J’ai hâte d’amorcer les travaux dans le pays dès que nos actionnaires auront pris la décision définitive » avait déclaré Jürgen Rigterink, qui était à l’époque président par intérim de la BERD.

Skander Boutaiba