Lamamra et Shoukry évoquent les perspectives de renforcement des relations algéro-égyptiennes

Lamamra et Shoukry évoquent les perspectives de renforcement des relations algéro-égyptiennes

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra est arrivé samedi soir au Caire dans le cadre d’une visite de travail en qualité d’envoyé spécial du président de la République,. Abdelmadjid Tebboune.

Au cours une séance de travail avec son homologue égyptien, Sameh Shoukry,  les deux chefs de la diplomatie ont passé en revue l’état des relations historiques de fraternité et de coopération entre les deux pays et les perspectives de leur renforcement.

Tout en exprimant leur satisfaction quant à la qualité des relations politiques marquées par des échanges réguliers au plus haut niveau, les deux chefs de la diplomatie sont convenus d’accélérer le rythme des concertations bilatérales sur les questions d’intérêt commun et de réactiver la Haute Commission Mixte Algéro-égyptienne dans la perspective de promouvoir la coopération dans le domaine économique.

En outre, les deux ministres ont échangé les vues sur les derniers développements intervenus dans la région du Maghreb, l’espace sahélo-saharien et la Corne de l’Afrique.

Ils ont réitéré leur engagement commun en faveur d’un règlement pacifique et politique des crises et conflits qui affectent la stabilité de ces zones et sont convenus de travailler en étroite collaboration, y compris au sein des foras internationaux et régionaux, afin d’assurer l’aboutissement des efforts de règlement fournis dans cette perspective.

Ils ont, également, mis l’accent sur la nécessité de préserver et de promouvoir le partenariat entre le monde arabe et l’Afrique et de le prémunir de toute interférence susceptible de nuire au climat de confiance entre les deux ensembles.

Par ailleurs, au sujet de la situation dans le monde arabe, les deux ministres ont souligné l’impératif de redynamiser l’action arabe commune afin de pouvoir relever les multiples défis auxquels les pays de la région sont confrontés individuellement et collectivement.

A cet égard, M. Lamamra a abordé avec son homologue égyptien les conditions de succès du prochain Sommet devant se tenir en Algérie dans la perspective de renforcer l’unité des pays arabes et leur action commune en faveur de la cause sacrée de la Palestine.

R.N/APS