Lapid compare l’Algérie à l’Iran en conférence de presse : Quand le complot maroco-sioniste se confirme !

Lapid compare l’Algérie à l’Iran en conférence de presse : Quand le complot maroco-sioniste se confirme !

 Surréaliste a été la scène vécue ce jeudi à l’occasion de la conférence de presse commune animée par le ministre des Affaires Etrangères marocain Nacer Bourita et son homologue sioniste Yaïr Lapid. Ce sinistre et triste gus s’en est pris ouvertement à l’Algérie, nous reprochant de nous être opposés à l’entrée de cette entité raciste, terroriste et criminelle en tant qu’observateur au sein de l’UA.

Le même conférencier est allé jusqu’à nous comparer publiquement à l’Iran. Dans l’absolu, cette comparaison-qualification n’est  certainement pas faite pour nous déplaire. Téhéran, en effet est devenu le dernier porte-étendard, avec l’Algérie bien sûr, de ce valeureux et courageux front du refus, foncièrement attaché à la défense de la noble et sacrée cause palestinienne. Il n’en demeure pas moins qu’aux yeux de l’entité sioniste, cette comparaison sonne comme une insulte suprême.

On sait même que Tsahal piaffe d’impatience pour agresser l’Iran, et que seul Washington la retient dans ses projets criminels et terroristes. Ce n’est pas tout. Au plan diplomatique, le fait que ce sujet ait abordé publiquement par Yaïr Lapid, et en présence de Bourita, est une preuve suffisante que l’agression-insulte dont nous avons fait l’objet n’a été commise qu’avec l’assentiment de ce dernier. Preuve en est que Yaïr Lapid a lui-même avoué avoir évoqué cette question avec NacerBourita.

Entendre par là, et sans être paranoïaques pour un sou, que ces ennemis mortels installés à nos frontières, complotent derrière notre dos.  Ils préparent peut-être même des attaques contre nous, comme en témoigne la base militaire cogérée par le Maroc et l’entité sioniste, située à un jet de pierre de nos frontières.

Kamel Zaidi