L’attaque d’un village fait une centaine de morts au Burkina Faso

Reuters

L’attaque d’un village fait une centaine de morts au Burkina Faso

Au moins 100 personnes ont trouvé la mort, dans la nuit de vendredi à samedi, après une attaque armée menée par des terroristes à Solhan, une localité du nord du Bukina Faso, selon les autorités de ce pays citées par des médias.

Les assaillants derrière cette attaque se sont rendus dans plusieurs concessions et ont ouvert le feu « aveuglément » sur des civils. Poussant leur barbarie loin, ils ont incendié des habitats et le marché de Solhan.

Le gouvernement précise que le bilan avancé est provisoire. Il pourrait donc s’alourdir. Un deuil national de 72 heures, qui prend effet à partir de ce samedi, a été décrété par le président burkinabé Roch Kaboré.

Le nord du Burkina Faso, notamment la zone dite des « trois frontières » avec la Mali et le Niger, est souvent le théâtre d’attaques terroristes sanglantes.

Skander Boutaiba