Le Bureau du Conseil de la Nation met en garde contre des parties qui s’acharnent contre l’Algérie

Le Bureau du Conseil de la Nation met en garde contre des parties qui s’acharnent contre l’Algérie

Le Bureau du conseil de la Nation est revenu, aujourd’hui dans un communiqué sur les mouvements enregistrés sur la scène nationale, ainsi que sur leurs revendications sociales. La même source affirme que le Sénat suit avec beaucoup d’intérêts le mouvement qu’a connu la scène nationale en termes de revendications sociales. Le Bureau du conseil de la nation a ajouté que malgré les répercussions laissées par Corona, les autorités, dirigées par le président de la République, ont pris des mesures audacieuses en faveur du front social afin de préserver le caractère social de l’Etat.

Il a rappelé les efforts sincères consentis par le  gouvernement, qui a adopté  une méthode consistant à tendre la main aux partenaires sociaux dans un cadre organisé. Ceci est conforme aux lois de la République et en s’appuyant sur un programme de priorités, dans lequel la situation interne est prise en compte et sans préjudice de ce qui a été réalisé et réalisera au profit des citoyens.

Le communiqué a parlé de ceux qui tentent d’induire en erreur  les gens sur les réformes politiques et économiques entamées par l’État. A cet effet, il a dit que certains infiltrés qui pénètrent dans les mouvements sèment leurs jugements destructeurs en termes de nanisme, et de désapprobation, pour introduire la suspicion parmi les travailleurs et les citoyens.

Il a souligné l’importance des mouvements exigeants, qui restent l’un des éléments les plus vitaux de la société algérienne. Il a déclaré que les mouvements de revendication veulent plaider pour améliorer le statut social de leurs membres, y compris les citoyens hommes et femmes.

Il a insisté sur la nécessité de respecter les cadres juridiques régissant les mouvements, de redoubler d’efforts et de concevoir des outils qui aident à résoudre les crises sociales. Ceci est conforme à la situation économique et conforme aux revendications et aux aspirations des travailleurs qui sont sur le point de célébrer leur Journée internationale ce samedi. Il a également appelé à ce que l’intérêt suprême prévale sur tout autre intérêt, et à l’éloigner des contraintes du moment.

Et il a insisté pour ne pas se soumettre aux parties qui veulent entraîner le pays dans le chaos en répandant des rumeurs, des fausses nouvelles et des mensonges sur diverses plateformes et médias.

Yahia Maouchi