Le chef d’État-major supervise un exercice militaire avec munitions réelles

Le chef d’État-major supervise un exercice militaire avec munitions réelles

En visite, pour la deuxième journée, à la 3e région militaire, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’État-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a supervisé un exercice tactique avec munitions réelles.

Baptisé « Al-Hasm 2021 », cet exercice « vient couronner le programme de préparation au combat au titre de l’année 2020-2021 », précise ce mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« L’exercice a été exécuté par les unités organiques du secteur opérationnel Centre, appuyées par des unités des Forces Aériennes », indique la même source.

Avant le début de l’exercice, le chef d’État-major a suivi un exposé présenté par le général-major Mostefa Smaali, commandant de la 3e région militaire, portant l’idée générale de la manœuvre ainsi qu’un exposé du commandant du secteur opérationnel Centre, sur les phases d’exécution de cette dernière.

Après l’exposé, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, a assisté au déroulement des actions de combat effectuées par les unités engagées « dont l’avion de reconnaissance du haut commandement, l’aviation de combat, les hélicoptères et les différentes unités des forces terrestres ayant pris part à l’exercice ».

A la fin de cet exercice, le chef d’État-major de l’ANP a tenu une rencontre avec les personnels des unités qui ont exécuté l’exercice. « Il les a félicités pour les efforts laborieux qu’ils ont consentis, tout au long de l’année de préparation au combat 2020-2021 », conclut le MDN.

Skander Boutaiba