Le groupe Condor signe un contrat de fourniture d’acier de construction à Hyundai engineering et construction : Réduction sensible du paiement en devise étrangère

Le groupe Condor signe un contrat de fourniture d’acier de construction à Hyundai engineering et construction : Réduction sensible du paiement en devise étrangère

Un contrat d’une valeur de 11 millions de dollars américains sera signé  demain entre la SPA Steel, filiale de la société  algérienne Condor electronics  et le groupe coréen Hyundai engineering et construction.

Il portera sur la fourniture, par le partenaire algérien, de 3300 tonnes de Steel structure (acier de construction) sur un total de 8400 tonnes (budget global évalué à 28 millions de dollars).

Ce volume d’acier de construction est nécessaire à l’édification des buildings constituant le projet de réalisation de la centrale électrique à cycle combiné Oumache (3 1300MW), dans la wilaya de Biskra.

« Le scope du contrat comprend de la partie ingénierie, fabrication, test et essaies qualité jusqu’à la livraison sur site »explique-t-on.

Il est précisé, en outre, dans sa fiche de présentation, que ledit contrat est l’aboutissement d’un long processus de négociations, d’audits, de mises à niveau et d’investissements par le truchement de la joint-venture algéro-coréenne, la SPA Condor Dasan.

Suite aux différents audits effectué par les responsables de l’EPC international Hyundai Engineering & Construction (HDEC) depuis Fin 2017 et un accompagnement d’experts nationaux et coréens de la filiale SPA CONDOR DASAN.

« Un plan d’action et d’investissement a été initié par SPA BORDJ STEEL pour l’amélioration des processus de production existant et la réalisation de nouvelles unités pour un montant global dépassant les 350 millions de dinars », soit unité sablage et peinture  et unité Duct et piping. L’incidence de ce contrat sur l’économie nationale est considérable.

Le paiement en devises étrangère sera réduit d’environ 6,6 Millions de dollars, soit une proportion de 60% de la valeur totale du contrat. Les sommes économisées en monnaie étrangère  représentent « le coût de la transformation local et du transport maritime,  la promotion de l’outils de production nationale, la priorisation des fournisseurs locaux de matières premières ; la sauvegarde  des emplois,  la réduction  des délais de livraison de 90 jours à 24 heures au lieu de 90 jours estimé par transport maritime et la possibilité de livraisons partielles sur site du projet »

Le contrat profitera, par ailleurs, au développement de trois filiales de Condor electronics, à savoir SPA Bordj Steel, DPA Condor Dasan et SPA Condor logistics.

Soulef B.