Le marché du bétail sous haute surveillance

Le marché du bétail sous haute surveillance

Dans le cadre des mesures prises à l’effet de la levée progressive du confinement et notamment  à l’approche des fêtes de l’Aïd el Adha, le ministre de l’agriculture et du développement rural, Cherif Omari, a mis l’accent sur les mesures d’encadrement et d’organisation des marchés à bestiaux, soulignant la nécessité d’intensifier le contrôle vétérinaire et la mise en œuvre  des conditions sanitaires adéquates concernant l’activité de la vente de bétail.

En marge  d’une  réunion à laquelle ont pris part une délégation  de l’Association Nationale des éleveurs, le président du conseil national interprofessionnel de la viande rouge et le président de l’organisation nationale pour la protection du consommateur ainsi que les cadres du secteur, le ministre a déclaré que « les mesures préventives à instaurer au niveau des marchés des bestiaux ont été examinées.

Il reste à définir les actions à entreprendre dans le but de veiller à l’application de ces dernières par les autorités publiques en collaborations avec les services compétents de la wilaya, à savoir les directions agricoles et vétérinaires. Du reste, Omari a instruit tous les responsables à différents niveaux afin de redoubler d’efforts, avant, pendant et après la période de vente  des animaux et ce pour éviter toute propagation du covid-19 et la contamination des personnes.

LIRE AUSSI:

http://lapatrienews.dz/aucune-decision-prise-concernant-la-reouverture-des-infrastructures-sportives/