Le ministre de la Justice annonce une révision de la loi relative à la lutte et à la prévention contre la corruption

Le ministre de la Justice annonce une révision de la loi relative à la lutte et à la prévention contre la corruption

Abderrachid Tebbi, ministre de la Justice et Garde des sceaux, a annoncé ce samedi une révision de la loi relative à la lutte et à la prévention contre la corruption, dans une allocution prononcée lors de l’ouverture des travaux de la réunion gouvernement-walis.

« La loi relative à la prévention et la lutte contre la corruption sera revue. Le système juridique, quant à lui, sera renforcé par une charte d’éthique et de conduite relative aux agents publics. Le but étant de promouvoir les principes de bonne gouvernance pour une administration juste, transparente et responsable », a-t-il déclaré.

Le ministre de la Justice a fait savoir également qu’un projet de loi relatif à la réglementation des relations de l’administration avec l’opérateur économique est en préparation. « Il s’agit d’une consolidation des valeurs. d’intégrité et de transparence dans la gestion des deniers publics et d’une moralisation de la vie publique », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Garde des sceaux a affirmé que des tribunaux administratifs d’appel seront institués « afin de corriger les erreurs qui entachent certaines décisions rendues par les juges administratifs ».

La loi relative à la lutte et la prévention contre la corruption semble faire l’objet d’une révision profonde. En septembre 2020, Belkacem Zeghmati, ancien ministre de la Justice, avait révélé que la loi relative à la lutte et la prévention de la corruption faisait «l’objet de révision afin de revisiter le volet préventif et coercitif. Le chantier est en cours.

Skander Boutaiba