Le  monoxyde de carbone continue de faire des victimes : Onze morts recensés par la Protection civile depuis le 1er novembre

Le  monoxyde de carbone continue de faire des victimes : Onze morts recensés par la Protection civile depuis le 1er novembre

En Algérie, à chaque nouvelle saison hivernale, il est malheureusement constaté  un alourdissement des bilans d’incidents générés par la mauvaise utilisation du gaz, intoxications au monoxyde de carbone ou fuites de gaz. Il ne se passe pas une journée sans que des morts soient signalés ici et là.

Le « tueur silencieux »,  continue de menacer des milliers de foyers. Selon un bilan de la direction générale de la protection civile, rendu public ce lundi, onze personnes sont mortes asphyxiées au  monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national alors 254 autres ont été sauvées et secourues par les éléments de la Protection civile à travers plusieurs wilayas du pays avec  102 interventions liés à ce type d’accidents.

La dernière victime est une personne âgée de 68 ans décédée asphyxiée par le monoxyde de carbone émanant d’un appareil de cuisson à la cité Tamachit commune de Batna, relève le communiqué.

A souligner l’intervention des secours de la Protection civile pour prodiguer des soins de premier urgence à 19 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et chauffes bain au niveau des wilayas notamment de Bordj Bou Arreridj avec 6 personnes, Naâma (5 personnes) et El Bayadh (3 personnes).

Par ailleurs, deux personnes sont mortes et 68 autres ont été blessées suite à plusieurs accidents de la route survenus ces dernières 24 heures à travers des wilayas du pays, indique la Protection civile.

M.M.H