Le Parlement européen vote une résolution qui condamne le Maroc

Le Parlement européen vote une résolution qui condamne le Maroc

Ce jeudi 10 juin, les eurodéputés ont voté une résolution qui condamne le Maroc. Pour la première fois, le Parlement européen reconnaît l’utilisation par Rabat de migrants comme moyen de pression.

La Parlement européen a rejeté « l’utilisation par le Maroc des contrôles aux frontières et de la migration, et en particulier des mineurs non accompagnés, comme moyen de pression politique contre un État membre de l’Union ».

Il a regretté, dans ce contexte, « que la vie et la sécurité des mineurs aient été mises en danger et que cela ait conduit à une escalade de la crise politique et diplomatique ».

Le texte approuvé par les eurodéputés ne comptait, en revanche, aucune mention critique quant à l’accueil du président sahraoui, Brahim Ghali, par le gouvernement espagnol pour des raisons de santé. La mention avait été proposée par la droite.

Le Parlement européen a rappelé au Maroc que Ceuta est une frontière extérieure de l’Union européenne (UE). Par conséquent, sa protection et sa sécurité sont l’affaire de tous les États membres de l’UE.

Ce n’est pas tout. Le Parlement européen a rappelé au makhzen la position de l’UE, qui est la sienne, en ce qui concerne le conflit au Sahara occidental. Il a réitéré son soutien « au processus politique sous l’égide des Nations unies en vue de trouver une solution négociée ».

Skander Boutaiba