Le parquet requiert de lourdes peines contre Ould Abbes et Barkat

Le parquet requiert de lourdes peiens contre Ould Abbes et Barkat

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a requis ce dimanche douze ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars contre Djamel Ould Abbes, ancien ministre de la Solidarité nationale.

Celui qui a également été ministre de la Santé et secrétaire général du FLN est placé en détention provisoire depuis le 7 juillet 2019. Il est accusé de « dilapidation de deniers publics, conclusion d’un marché en violation des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, abus de fonction et faux en écritures publiques ».

En outre, le parquet a requis dix ans de prison contre Saïd Barkat, ancien ministre ayant occupé les mêmes portefeuilles, et qui fait l’objet des mêmes chefs d’inculpation.

Le procureur de la République ne s’est pas contenté de ces réquisitions. Il a également demandé la saisie de tous les biens de ces deux anciens hauts responsables.

Par ailleurs, Abdellah Bouchenak Khelladi, ancien secrétaire général du ministère de la Solidarité nationale, risque une peine de huit ans de prison et la saisie de tous ses biens.

Nacereddine Benkharef