Le PLJ réagit à la dérive du Maroc :  « une agression contre l’Algérie »

Le PLJ réagit à la dérive du Maroc :  « une agression contre l’Algérie »

Emboîtant le pas au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, les partis politiques de grandes assises populaires, tel que le FLN et le RND, se sont érigés, ce samedi, en bloc pour dénoncer et condamner la dérive du Maroc. Pour sa part,  le parti de la Liberté et la Justice (PLJ) a qualifié le document officiel distribué par la représentation marocaine aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés, d »‘agression et d’acte terroriste » contre l’Algérie.

Ainsi, dans un communiqué sanctionnant une réunion de son Bureau national tenue vendredi après-midi, le parti a expliqué que « la distribution par la représentation marocaine d’un document officiel aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés sur un prétendu +droit du peuple kabyle à l’autodétermination+ serait un acte terroriste et une agression éhontée exercée par le régime du Makhzen sioniste haineux envers l’Algérie, par procuration au nom de ses seigneurs ».

A ce propos, le PLJ invite l’Etat algérien à « prendre des positions fermes envers ce régime cancérigène ».

Au programme de la réunion figure également la date de l’organisation du congrès extraordinaire du parti lors de la réunion du Conseil national les tout prochains jours mais également un débat autour de la situation sociopolitique du pays.

Yahia Maouchi