Le stade Omar Hamadi bientôt en travaux

Le stade Omar Hamadi bientôt en travaux

Le  mythique stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger) dont la construction remonte à 1935  «va bientôt subir quelques travaux de restauration».

Dans cette perspective, «le directeur général du club, Abdelghani Hadi s’est réuni (hier mardi) avec la wali délégué de la Circonscription administrative de Bab El-Oued, le président d’APC de Bologhine et le directeur de la Jeunesse et des Sports de la wilaya d’Alger, indique ce mercredi 08 juillet, la direction de l’USMA dans un communiqué.

Le dernier lifting subi par ce stade remonte à quelques années déjà, lorsque l’USMA était encore sous le contrôle du groupe ETRHB, appartenant à l’homme d’affaires Ali Haddad, aujourd’hui en prison.

Le nouvel actionnaire majoritaire du club, le groupe Serport, avait promis dès son arrivée aux commandes administratives qu’il allait tout faire pour redorer le blason des «Rouge et Noir». Ce qui semble impliquer même la rénovation de leur stade.

La direction du club n’a pas énuméré la nature des travaux qui seront effectués à Bologhine, ni leur coût ou leur durée et s’est juste contentée de dire dans un communiqué qu’il sera question de «travaux de restauration» ciblant «différentes structures du stade».

Plus qu’un stade, une….histoire

Le stade communal de Saint-Eugène, actuel Omar Hamadi de Bologhine fut construit en 1935 et son architecture faisait de lui l’un des plus beaux stades de son époque. Il avait été construit au départ avec deux tribunes latérales et une salle des fêtes.

L’Association Sportive Saint Eugènoise (ASSE), créée le 1er janvier 1908, recevait ses adversaires sur la pelouse du stade communal dont elle avait la priorité, le Mouloudia Club d’Alger (MCA) et l’Olympique Musulmane de Saint-Eugène devaient se contenter des quelques créneaux que lui laissait l’équipe pied-noir qui était favorisée par l’administration coloniale.

En dehors du football, le stade de Saint-Eugène a eu à accueillir des compétitions de différentes disciplines telles que : le stock car (course de voitures), le handball à onze, le Moto-Ball ainsi que des activités extra-sportives telles que des projections de flms en plein air.

En 1957, la troisième tribune sera construite, composée de deux tribunes superposées du côté sud, arquées et reliant les deux tribunes originelles, cette nouvelle tribune donnera un aspect moderne au stade municipal.

Après l’indépendance de l’Algérie en 1962, le stade de Saint-Eugène prendra le nom de Bologhine, nouvelle appellation de la commune.

La tribune supérieure du stade fut sérieusement endommagée au niveau des piliers lors du séisme de 1980 qui a ravagé la ville d’El-Asnam (actuellement Chlef) et elle est restée depuis interdite d’accès au public et finit – après d’interminables travaux- par être démolie en 2003.

En 1998, le stade de Bologhine prit le nom de feu Omar Hamadi, ancien dirigeant du club et révolutionnaire de la première heure (il fut condamné à mort pendant la guerre de libération nationale) et qui a été tragiquement assassiné avec ses deux fils à Bouzareah (Alger) par un groupe terroriste en 1995.

En 2000, une nouvelle tribune fut construite afin d’élargir la capacité d’accueil du stade, qui passa ainsi de 10 000 à 30 500 spectateurs, l’USM Alger le club qui détient la concession du stade a également investi dans la mise en place d’infrastructures nécessaires à la récupération et à l’entraînement des joueurs : sauna, salle de sport et restaurant.

 

 LIRE AUSSI:

http://lapatrienews.dz/surete-nationale-khelifa-ounissi-inaugure-de-nouveaux-sieges-a-msila/