Le torchon brûle entre Ankara et Paris : Erdogan appelle à boycotter les produits français

Le torchon brûle entre Ankara et Paris : Erdogan appelle à boycotter les produits français

Les deux pays entretenaient des relations « médiocres » depuis quelques mois. Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a appelé ce lundi à boycotter les produits français quelques jours après les déclarations du président français Emmanuel Macron. Ce dernier avait affirmé que son pays ne renoncerait pas aux caricatures du Prophète.

« Tout comme en France certains disent ‘n’achetez pas les marques turques’, je m’adresse d’ici à ma nation: surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas », a-t-il déclaré dans un discours à Ankara selon BFM TV.

Lors de son allocution, le président turc a fait un parallèle entre la période actuelle et celle qui prévalait entre les deux guerres mondiales. « Une campagne de lynchage semblable à celle contre les Juifs d’Europe avant la Deuxième Guerre mondiale est en train d’être menée contre les musulmans », a-t-il asséné.

Selon la direction générale du Trésor français citée par la même source, les exportations de la France vers la Turquie « représentent 5,9 milliards d’euros ».

« Dans le top-5 des exportations figurent l’aéronautique (490 millions d’euros), les produits sidérurgiques (455 millions d’euros), les accessoires automobiles (420 millions d’euros), les produits pharmaceutiques (339 millions d’euros) et les véhicules automobiles (310 millions d’euros) », détaille BFM TV.

Et d’ajouter, « la Turquie est le 5e marché de Renault dans le monde. Le constructeur automobile français y est d’ailleurs leader sur les véhicules particuliers ».

Pour rappel, rien ne va entre la France et la Turquie depuis l’éclatement de l’affaire des caricatures. Paris a  rappelé hier dimanche son ambassadeur à Ankara suite aux déclarations d’Erdogan sur la santé mentale de Macron.

Skander Boutaiba