Le torchon brûle entre Bengrina et le ministre de la Poste

Le torchon brûle entre Bengrina et le ministre de la Poste

Rien ne va entre Abdelkader Bengrina, président du mouvement El-Bina, et Brahim Boumezar, ministre de la Poste et des Télécommunications. Ce dernier a répliqué à sa manière à l’appel à la démission que lui avait lancé le premier.

Interrogé par la presse ce lundi, le ministre de la Poste a fait mine de garder son sang froid, voire d’être philosophe. Il a refusé de répondre du tac au tac à la pique de Bengrina. Car, « le silence est parfois une réponse ».

Lors d’un meeting devant les femmes cadres de son parti, organisé samedi 20 mars, Abdelkader Bengrina a invité Brahim Bouemzar à démissionner. Il lui reproche d’avoir échoué dans la gestion des principaux dossiers de son secteur.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2019 a cité notamment la crise de liquidités dans les bureaux de poste, le faible débit d’internet dans tout le pays et la couverture médiocre des trois opérateurs de téléphonie mobile.

« Pourquoi ne pas faire émerger une culture de la démission pour que le ministre de la liquidité, un ministre qui (au demeurant) a échoué à augmenter le débit d’internet, qui a échoué dans le dossier de la couverture mobile et qui n’a pas réussi à garantir la disponibilité de l’argent (dans les bureaux de poste) pour que les employés reçoivent leur salaire, puisse démissionner? », s’était-il interrogé.

Skander Boutaiba

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,306SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles