Législatives : Le devoir du service national empêche Abou El Fadl Badji de se porter candidat

Législatives : Le devoir du service national empêche Abou El Fadl Badji de se porter candidat

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a rejeté la demande de candidature du secrétaire général du Parti du Front de Libération Nationale (PFLN), Abou El-Fadl Badji aux prochaines élections législatives, prévues le 12 juin prochain.

L’ANIE, après examen, a constaté que le dossier de candidature de secrétaire général du PFLN ne contient aucun document attestant sa situation vis à vis du service national.

«Après examen de dossier du candidat, il s’est avéré qu’il ne prouve ni son accomplissement ni son exemption du service national, conformément à l’article 184 de la loi organique relative aux élections.», lit-on dans le procès verbal rédigé par la délégation locale de la wilaya d’Alger de la haute instance électorale.

Plusieurs dossiers de candidature pour les prochaines élections législatives, appartenant aux partis de l’ancienne alliance présidentielle, en l’occurrence le FLN, le RND et le MSP, ont été rejetés par L’Autorité nationale indépendante des élections, en raison de leur implication dans des affaires liées à l’argent sale.

Abou El Fadl Badji ayant déménagé de sa ville natale à M’sila à la capitale pour se porter candidat aux prochaines élections législatives, voit ses ambitions de devenir député à la chambre basse du parlement s’évaporer. Tous ses calculs sont ainsi faussés.

Hamid. D