L’Egypte refuse d’ouvrir son espace aérien à un avion algérien

L’Egypte refuse d’ouvrir son espace aérien à un avion algérien

L’Egypte a refusé d’ouvrir son espace aérien à un avion algérien. Ce dernier devait transporter quelques soixante-dix Palestiniens qui allaient transiter par le Caire, pour ensuite, regagner la bande de Gaza.

Selon l’agence Shems News, les autorités égyptiennes ont opposé une fin de non recevoir à la dernière minute. Motif : « les résultats des tests PCR en possession des passagers étaient en anglais et non en arabe ».

Parmi les Palestiniens bloqués à l’aéroport d’Alger se trouvaient deux personnes cancéreuses et d’autres atteintes de maladies incurables. Ils comptaient saisir l’ouverture exceptionnelle du poste-frontière de Rafah pour rentrer au pays.

Sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le groupe a été transféré vers un hôtel en attendant la programmation d’un autre vol de rapatriement. Des contacts ont été pris avec les autorités égyptiennes pour prolonger l’ouverture du poste-frontière.

Mécontentes de la décision égyptienne, les autorités algériennes ont appliqué le principe de réciprocité, affirme la même source. Elles ont refusé d’ouvrir l’espace aérien à un avion en provenance d’Egypte.

Nacereddine Benkharef