L’entité sioniste réagit à la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc : Tel-Aviv au secours de Rabat

L’entité sioniste réagit à la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc : Tel-Aviv au secours de Rabat

Il fallait s’y attendre certes. Mais la réplique sioniste est tombée beaucoup trop vite, et a été par trop agressive à notre endroit.

Elle a de ce fait mis à nu de la manière la plus irréfutable qui soit la criminelle et incestueuse connivence qui existe et a toujours existé entre l’entité sioniste et le royaume chérifien.

Les «accusations» algériennes contre Israël dans le cadre de la grave crise diplomatique entre l’Algérie et le Maroc sont «infondées et sans intérêt», a en réagi mercredi 25 août auprès de l’AFP une source diplomatique sioniste.

Perfide comme seul savent s’en montrer capables tous les juifs sionistes de la planète, cette même source s’est permise dans sa réponse de tenter une attaque sournoise contre l’Algérie en évoquant notre économie qui battrait de l’aile.

L’évocation d’un pareil sujet peut fournir un précieux indice sur la nature des attaques dont pourrait faire l’objet notre pays après ces récents incendies meurtriers, et la vaste opération d’espionnage marocain déployée contre de nombreux journalistes et hauts responsables algériens par les services secrets du Makhzen à l’aide du logiciel Pegasus, qui leur a été fourni par les dirigeants politiques et militaires de l’entité sioniste.

Il pourrait également s’agir d’une feinte volontairement déployée par cette dernière. L’Algérie, dans tous les cas de figures, a réussi à mettre en place un front intérieur assez puissant et assez mobilisés à même de répondre efficacement à toutes les attaques qui pourraient nous viser.

Le peuple algérien, en effet, et comme un seul homme, est pleinement mobilisé derrière son armée nationale populaire…

Ali Oussi