Les cheminots « déraillent »

 Les cheminots « déraillent »

Dans une note interne envoyée à tous ses directeurs régionaux et dont nous détenons une copie, la société nationale des transports ferroviaires (SNTF) entendait  reprendre ses activités, de façon partielle, dès l’achèvement de la phase de confinement en cours, soit le dimanche 14 juin. La note en question   que le trafic des voyageurs allait être  de 07h00 à 17h00, «en attendant de recevoir d’autres instructions», est-il  mentionné  avant  de s’étaler avec une précision d’horloger sur le comment et la faisabilité de cette décision qui a du faire jaser dans les chaumières  Or, et à la surprise générale, un communiqué aux allures d’un démenti est vite tombé dans les rédactions pour signifier que «  tout cela n’était que fabulations de journalistes en mal de scoop et d’allégorie des réseaux sociaux. Toute honte bue, le service de communication de la SNTF, aurait du admettre l’erreur de s’être précipité et cela aurait été tout à son honneur au lieu d’incriminer le autres d’avoir … bien lu la note en question.   Tout est en train de revenir, progressivement,  à la normale. C’est un fait. Mais si la SNTF, a plutôt subi le confinement pour son manque à gagner, elle a, tout aussi vrai, gagné des mauvais points pour son manque à communiquer. Enfin, si ces circonstances inédites, pour cause de covid-19,  nous ont obligés  à modifier notre façon de travailler, la SNTF aurait dû saisir la perche et  profiter pour inaugurer un mode d’expression écrite plus ludique, collaboratif et surtout  plus efficace…

 

LIRE AUSSI:

http://lapatrienews.dz/reprise-des-travaux-aujourdhui-a-lapn/