Les Etats-Unis ouvrent une représentation au Sahara occidental : Le dernier baroud du déshonneur de Trump

Les Etats-Unis ouvrent une représentation au Sahara occidental : Le dernier baroud du déshonneur de Trump

Les résidus de la politique pro-sioniste du président partant Donald Trump sont toujours là alors qu’il se prépare à quitter la Maison Blanche. Mais comme dernier baroud du déshonneur, ses équipes ont déployé au pas de charge les dispositions de l’accord qui a fait du Maroc le quatrième pays à normaliser ses relations avec L’entité sioniste-après les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan-, tout en légitimant sa présence au Sahara occidental.

C’est ainsi que les Etats-Unis ouvrent aujourd’hui, dimanche 10 janvier, une représentation au Sahara occidental, précisément à Dakhla, indiquent des sources médiatiques sûres. Si le rôle et le statut exact de ce bureau n’ont pas encore été précisés, il est fait part de l’intérêt à faire de la ville de Dakhla ( ville sahraouie occupée) et  port de pêche situé dans le sud du Sahara Occidental un « hub maritime régional » desservant l’Afrique et les Canaries grâce à un projet colossal de développement lancé par Rabat.  Il va sans dire également que les Nations-Unies qui jusque-là, considèrent comme un territoire autonome, réagissent et remettent les pendules à l’heure.

F.Z

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles