Les forces d’occupation sionistes investissent Al Aksa : Enième provocation

Les forces d’occupation sionistes investissent Al Aksa : Enième provocation

Les forces d’occupation sionistes ont investi en très grand nombre la mosquée d’Al Aksa, troisième lieu saint de l’islam. L’invasion s’est faite ce dimanche matin par la porte dite des « Maghrébins ». le cheik Akrima Sabri, khatib de la mosquée d’Al Qods et plus haute sommité religieuse dans la région a été destinataire d’une convocation de la part des forces d’occupation et de renseignements intérieurs sioniste le Shin Beth. Ce harcèlement judiciaire et s&sécuritaire fait suite à la déclaration de cet érudit concernant l’autorisation accordée par la justice d’occupation à un colon sioniste de prier silencieusement sur l’esplanade des mosquées, tel que rapporté récemment par notre média. Le cheikh avait qualifié de « dangereuse provocation » cette décision de justice risque en effet de faire jurisprudence les colons sionistes, en effet, ont pour habitude de prier en contrebas, devant le mur des lamentations. Au passage, même la maison de l’érudit a été investie sans le moindre ménagement. Le risque est grand que l’expansionnisme sioniste ; basé sur leur impunité et leur politique du fait accompli ne finisse par emporter dans son sillage toute la mosquée d’Al Qods, troisième lieu saint de l’islam, à moins que toute la communauté musulmane ne finisse par s’insurger face à cet arbitraire qui, chaque jour, va encore plus loin.

Kamel Zaidi