Lettre ouverte à monsieur de Mistura : Les souffrances du peuple sahraoui vous interpellent

Lettre ouverte à monsieur de Mistura : Les souffrances du peuple sahraoui vous interpellent

 Par Mahrez Lamari, ex-président du CNASPS

Face au déni de droit dont est victime le peuple sahraoui, L’ONU doit réagir car les Nations unies ont une responsabilité politique et légale à assumer à l’égard des populations des territoires non autonomes comme c’est le cas au Sahara occidental, auquel la doctrine et la pratique onusienne en matière de décolonisation sont toujours applicables.

Monsieur De Mistura,

Avec un passé de diplomate reconnu vous pouvez être un maillon positif pour le règlement de ce conflit dans le respect total des droits inaliénable des peuples à disposer d’eux mêmes.

Vous venez de visiter le Royaume du Maroc où vous avez certainement confirmé encore une fois le constat malheureux de la politique d’obstruction et d’arrogance du Maroc qui ne cesse de défier la communauté internationale par son inanité à vouloir détourner l’attention et fuir la légalité internationale et qui persiste dans la stratégie de confrontation et qui se complaît dans le statut quo colonial au Sahara occidental qu’il perpétue et s’emploie à le maintenir, tout en poursuivant aussi ses violations systématiques des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental pour faire taire les aspirations légitimes du peuple sahraoui à exercer son droit légitime à l’autodétermination.

Vous avez été aussi dans les camps de réfugiés sahraoui où vous avez certainement eu à constater de visu les souffrances de ces réfugiés qui vivent dans des conditions difficiles hors de leur territoire qui figure  depuis 1965 sur la liste des territoires non autonomes du comité de décolonisation des nations unies et dont le processus de décolonisation a été interrompu par l’invasion et l’occupation marocaine de 1975 et qui relève de l’application de la résolution AG ONU 1514 Décembre 1960 portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux peuples et pays coloniaux.

Durant votre séjour, vous avez aussi certainement et sans aucun doute eu à forger une idée sur la détermination du peuple sahraoui et singulièrement de sa jeunesse unie autour du Front Polisario son représentant unique et légitime, son avant garde de lutte. , cette jeunesse préparée pour des sacrifices à la hauteur de la liberté et l’indépendance recherchée. ce valeureux peuple digne qui en toute conscience défend aujourd’hui plus que jamais ses droits en adaptant les moyens de son combat qui sont le droit, la légalité, la volonté indomptable, la lutte, la résistance, les sacrifices ,la conscience, l’unité et l’homogénéité .

Le peuple sahraoui est en droit d’attendre de la communauté internationale un soutien plus ferme et une action plus résolu en vue de l’exercice de son droit à l’autodétermination.

Le SG ONU, vous même Monsieur De Mistura en qualité de représentant personnel du SG des nations unies, le conseil de sécurité ONU, tous vous devez faire preuve de cet objectif une priorité de votre action.

Ainsi, après vos premiers contacts direct en tant qu envoyé et représentant personnel du SG ONU, avec les deux parties au confit le Royaume du Maroc et le Front Polisario, LES SOUFFRANCES DU PEUPLE SAHRAOUI VOUS INTERPELLENT.

VOUS AVEZ UNE MISSION NOBLE, VOUS DEVEZ AGIR EN TOUTE CONSCIENCE ET RESPONSABILITÉ POUR RELEVER LES DÉFIS ET FAIRE PRÉVALOIR LA LÉGALITÉ INTERNATIONALE CONSACRANT LE DROIT DU PEUPLE SAHRAOUI À LAUTODETERMINATION.

VOUS NE DEVEZ EN AUCUN CAS COMPROMETTRE VOTRE CRÉDIBILITÉ, ALTERER VOTRE IMAGE ET PRESTIGE Car tout regard silencieux et complaisant ne fera que nourrir l’injustice et l’impunité.

Monsieur De Mistura,

Après la Mauritanie, vous visitez l’Algérie, deux pays observateurs.

Votre statut de diplomate chevronné, d’expert dans les relations internationales, la gestion des conflits et la conduite des négociations vous renseigne sur la position inchangée de l’Algérie dans ce conflit à savoir une position conforme à la légalité internationale, celle permettant au peuple sahraoui de jouir de son droit inaliénable et imprescriptible à l’l’autodétermination, position qui indique le respect de l’Algérie des principes de morale et de conduite des relations internationales. L’Algérie fidèle à son Histoire, à ses principes et à ses idéaux qui a pris fait et cause pour la légitimité des mouvements de libération en les accompagnant sur le long chemin de leur combat libérateur, l’Algérie qui continue d’apporter aujourd’hui son soutien en direction du peuple sahraoui dernier peuple africain à vivre sous occupation, et ce en vue de lui permettre de s’exprimer souverainement sur son destin.

La position de principe de l’Algérie est constante, claire, cohérente et sans ambiguïté elle est basée sur la défense des droits des peuples à disposer d’eux mêmes.

En tant que militant des droits de l’homme et des peuples ex président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, au nom de la société civile algérienne dans toutes ses composantes et tendances j’enregistre, je note avec satisfaction et j’adhère totalement avec fierté à la position de principe de l’Algérie exprimée par la voix du Président de la République Monsieur Abdelmadjid Teboune déclarant que la question du Sahara Occidental en tant que question de décolonisation reconnu et qualifié comme telle par la communauté internationale doit être résolue dans le cadre de l’onu conformément à la résolution ONU 1514 de décembre 1960.

Je salue la détermination de mon cher pays l’Algérie qui réaffirme qu’aucune forme de pression ne pourrait influer sur la détermination du peuple Algérien à continuer de soutenir le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et son représentant légitime le Front Polisario jusqu’à l’organisation d’un référendum libre régulier, sans contrainte, solution consensuelle historique et juste pour se genre de cas.

La société civile Algérienne s’honore de ce noble engagement et déclare se reconnaître dans la position officielle constante, claire, cohérente et sans ambiguïté inspirée de ce grand pays l’Algérie aux valeurs et enseignements tirés de la lutte du peuple Algérien pour son indépendance.

Monsieur De Mistura. Bienvenue en Algérie pays de liberté et de dignité, pays attaché aux valeurs nobles de l’humanité œuvrant pour la compréhension entre les peuples d’Afrique, pour l’avènement d’un monde meilleur où règne la paix la stabilité, la justice, la sécurité.

Monsieur De Mistura,

L’Algérie salue votre action qui va dans le sens de l’Histoire., celle du parachèvement  de la décolonisation en Afrique.

Respectueusement

Mahrez Lamari militant des droits de l’homme et des peuples ex président du comité national algérien de solidarité avec le peuple

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,306SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles