Liberté provisoire pour Amira Bouraoui, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche

Liberté provisoire pour Amira Bouraoui, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche

 

Après la libération provisoire annoncée, aujourd’hui, par la chambre d’accusation près la Cour d’Alger, au profit du coordinateur national du parti non agréé, l’Union Démocratique et Sociale (UDS), Karim Tabbou, c’est au tour de l’activiste Amira Bouraoui et des deux militants Samir Belarbi et Slimane Hamitouche à être élargis.

Pour l’activiste Amira Bouraoui, le verdit a été rendu par la chambre d’accusation près la Cour de Tipaza, avec report de son procès en appel au 24 septembre prochain, elle va ainsi quitter  la prison de Kolea cette après-midi.

Pour les deux militants Samir Belarbi et Slimane Hamitouche, c’est le tribunal de Sidi M’hamed qui a rendu le verdict, annoncent leurs avocats.

Pour rappel, Amira Bouraoui a été condamnée à un an de prison ferme, le 21 juin, par le tribunal de Cheraga, elle est poursuivie pour « incitation à attroupement non-armé», « offense ou dénigrement du dogme ou des préceptes de l’Islam », « offense au président de la République par une expression outrageante », « injurieuse ou diffamatoire, publication pouvant porter atteinte à l’unité nationale », ainsi que « informations ou nouvelles, fausses ou calomnieuses, susceptibles de porter atteinte à la sécurité ou à l’ordre public ».

 

Yahia Maouchi

LIRE AUSSI:

http://lapatrienews.dz/liberte-provisoire-pour-karim-tabbou/